Home / France / Nantes : des putes à crouilles manifestent pour que le gouvernement ouvre les frontières à leur baiseurs de chèvres en attente en Algérie

Nantes : des putes à crouilles manifestent pour que le gouvernement ouvre les frontières à leur baiseurs de chèvres en attente en Algérie

Captain Harlock
Démocratie Participative
23 novembre 2019

Ce n’est pas sorti de l’imagination d’un polémiste d’extrême-droite facétieux.

C’est la réalité de la femme française, en 2019.

Ouest-France :

Une quinzaine de femmes, de nationalité française, ont manifesté devant le ministère des Affaires étrangères, à Nantes, ce vendredi 22 novembre au matin.

Elles demandent aux autorités françaises la délivrance de visas pour leurs maris restés bloqués en Algérie, depuis des mois ou des années.

« C’est injuste d’être mariés et de ne pas pouvoir vivre ensemble. Mon mari est bloqué en Algérie, comme dans une prison. Il n’a aucun moyen de rentrer en France » , se désole Stéphanie.

C’est une comparaison audacieuse mais effectivement, il n’y a pas de différence entre une prison française et une ville d’Algérie. Les deux sont surpeuplées d’algériens et tout aussi crasseuses l’une que l’autre.

En tout cas, nous avons atteint le but final du féminisme : faire importer des mâles marron aux frais de l’homme blanc dans le but de bourriquer des traînées occidentales totalement désinhibées.

Il y a encore un an, il fallait que nous l’expliquions aux moins avertis. Maintenant, c’est officiel.

« On veut ouvrir les frontières pour que les bougnoules viennent nous baiser »

Ça donne le vertige.

J’aimerais vraiment voir une manifestation masculine pour ouvrir les frontières aux nanas d’Ukraine et de Russie avec des pancartes : « On peut baiser des femmes baisables ».

Je suis très sérieux.

L’hypocrisie des traînées exploserait au grand jour, sortant de la naïveté des centaines de milliers de mecs encore peu informés du vice des pétasses aujourd’hui omnipotentes.

En fait, je crois que je suis prêt à pousser plus loin.

« Des visas pour les musulmanes, on veut des femmes soumises »

Avec le hashtag

#LIslamARaisonSurLesFemmes

L’explosion.

Cela foutrait tellement la merde.

A tous les niveaux.

Les féministes comme Caroline de Haas en pétage de plombs complet à l’idée de ne plus pouvoir contrôler la libido des petits Blancs.

Les femelles racisées style Rokhaya Diallo criseraient contre l’immigration en hurlant à « l’esclavage sexuel néo-colonial ».

Les beurettes à hijab dénonceraient une vision « totalement stéréotypée de l’islam », expliquant que les femmes musulmanes ne sont pas du tout « soumises » aux hommes et qu’elles baisent comme elles veulent.

Ce qui enchanterait les bougnoules déjà occupés à rager à propos de cette idée, démontrant par A+B qu’à aucun moment ils ne veulent laisser les femelles de la oumma entre les mains des kouffars, laïcité, couscous, etc., etc..