Home / Décryptage / Une ignoble musulmane de la CIA fait son numéro pro-djihad sur Tik Tok pour exciter les bougnoules contre la Chine

Une ignoble musulmane de la CIA fait son numéro pro-djihad sur Tik Tok pour exciter les bougnoules contre la Chine

Captain Harlock
Démocratie Participative
28 novembre 2019

 

Une traînée musulmane établie aux USA dénommée Ferora Aziz a fait un petit numéro pour clasher le réseau social chinois Tik Tok.

Dans un faux tuto de maquillage, cette chienne pleure sur le sort de ses frères djihadistes du Xinjiang où le gouvernement chinois mène une vigoureuse campagne antiterroriste.

C’est évidemment une opération menée par la CIA avec l’aide de quelques producteurs juifs d’Hollywood.

La BBC – le MI6 donc – relaie cette moukère qui sert un speech millimétré sur cette idée odieuse de « droits de l’homme » dont devraient bénéficier les égorgeurs d’Allah.

D’une manière générale, dès que les médias juifs pleurent sur le sort d’une obscure tribu islamique, c’est une opération de la CIA, du MI6 et bien sûr du Mossad.

Ensemble, ils forment le service de renseignement du djihadisme international. Sans eux, les Bédouins n’auraient pas même pu faire exploser une gazinière dans une tour des quartiers nord de Marseille.

Le but de cette provocation vise à faire interdire Tik Tok aux USA et, à terme, de nous imposer la même politique qui sera étendue à tous les produits chinois.

Nous sommes censés nous contenter pour toujours des entreprises juives de la Silicon Valley.

Celles qui nous forcent à avaler de la diversité sous peine de nous déplateformer.

Ces juifs ne reculeront devant rien maintenant qu’ils ont compris que la Chine allait écraser leur empire financier.

En 20 ans, elle a dépassé les États-Unis comme principale puissance exportatrice dans la plupart des états du monde.

Les juifs n’ont plus comme option que d’empêcher le développement de l’économie mondiale par les sanctions, le boycott et bien sûr les guerres, ouvertes ou larvées.

C’est pour ça que la CIA continue comme si de rien était son éternelle politique pro-djihadiste. Elle la déplace sur le territoire chinois en cherchant à mobiliser l’opinion publique occidentale en faveur de ces animaux que sont les ouïghours.

Ces gens n’ont vraiment pas d’imagination. Après Ben Laden en Afghanistan face aux Soviétiques et les djihadistes de la paix en Syrie et en Libye, les juifs nous resservent le même vieux plat congelé et recongelé à base de « démocrates musulmans opprimés » qui coupent des têtes dans une province chinoise paumée.

Comme si nous pouvions, en Europe, en avoir quelque chose à foutre.

Les juifs veulent se servir de nous contre la Chine

Raffarin, qui négocie pour nos entreprises avec la Chine, est ciblé depuis quelques semaines par ces bouches juives menteuses aidées d’une poignée de crouilles de service.

La presse sémitique déverse les communiqués de la CIA non-stop.

Les grosses ficelles sont vite visibles. Tout comme les buts.

« Arrêtez de vendre des voitures aux Chinois, les musulmans sont tristes ! »

Parce que nous devrions saboter nos intérêts vitaux au motif que nous devrions pleurer sur le sort des bougnoules qui violent et tuent nos filles.

Désolé Schlomo, ça ne va pas marcher.

Il va falloir trouver beaucoup mieux que ces larmes de crocodiles à propos de ces baiseurs de chèvres bridés.

L’empire judéo-américain va tout faire pour saboter les intérêts économiques eurasiatiques et sino-européens.

Macron a d’ailleurs pris une bonne décision en permettant à Huawei d’entrer sur le marché français. Tout comme il a pris une excellente décision en lançant le rapprochement avec la Russie.

Mais la bête hébraïque ne va pas abandonner aussi facilement.

Elle va recourir au chaos et à la guerre pour sauver son empire condamné.